World

Chef de la police: les terroristes d’Elad aiment les “animaux blessés” et pourraient tenter un dernier attentat-suicide

Le commissaire de police Kobi Shabtai a averti dimanche que les terroristes qui ont perpétré l’attaque meurtrière à Elad la semaine dernière étaient comme des “animaux blessés” qui pourraient tenter une ultime mission suicide, alors que les forces de sécurité continuaient à rechercher les suspects.

“Il est important que nous restions tous vigilants”, a déclaré Shabtai à des dizaines d’officiers impliqués dans la chasse à l’homme qui étaient rassemblés au kibboutz Nachshonim, dans le centre d’Israël.

“[The suspects] sommes restés longtemps sans nourriture ni eau, et ils feront probablement tout ce qu’ils peuvent pour commettre un dernier attentat suicide et y mettre fin d’une manière ou d’une autre pour eux, ou ils essaieront de survivre et d’exploiter une vulnérabilité en nous », a ajouté le chef de la police.

“Ils peuvent constamment entendre les hélicoptères et voir les forces, et sont dans un état défensif.”

Les forces de sécurité partent du principe que les deux suspects sont restés en Israël, la chasse à l’homme se concentrant sur la zone autour d’Elad et de la barrière de Cisjordanie, ainsi que sur les communautés arabes.

La police a demandé aux gens d’éviter ces zones et de s’abstenir de prendre des auto-stoppeurs.

« Les habitants doivent être vigilants et signaler toute personne suspecte et agir avec prudence. Evitez la zone de couture [between Israel and the West Bank] et des espaces ouverts. Ne vous arrêtez pas pour les auto-stoppeurs et ne ramassez aucune personne non identifiée », a déclaré le chef de la division des opérations de police, le lieutenant. Le général Shimon Nachmani a déclaré au site d’information Ynet.

Les avertissements de la police sont intervenus alors que Ynet rapportait que l’un des deux terroristes qui ont perpétré l’attaque meurtrière, qui a tué trois Israéliens, avait laissé un testament disant qu’il le faisait “pour le mal fait au Mont du Temple”.

Le testament n’a pas été rendu public et le rapport ne précise pas à qui des deux suspects – As’ad Yousef As’ad al-Rifa’i, 19 ans, et Subhi Emad Subhi Abu Shqeir, 20 ans – il appartenait.

Subhi Emad Subhi Abu Shqeir, à gauche, et As’ad Yousef As’ad al-Rifa’i, d’une ville de Cisjordanie près de Jénine, les auteurs palestiniens présumés de l’attaque terroriste d’Elad le 5 mai 2022 au cours de laquelle trois Israéliens ont été tués et plusieurs blessés graves. (Police israélienne)

Selon Ynet, deux assaillants qui ont été capturés vivants la semaine dernière après tuer un agent de sécurité à l’entrée de la colonie de Cisjordanie, Ariel a également cité les tensions à Jérusalem comme motivation derrière leur attaque.

Le rapport indique que les responsables de la défense sont désormais de plus en plus préoccupés par le fait que les tensions entourant le mont du Temple pourraient déclencher encore plus de violence régionale.

Les responsables anonymes croyaient également que même si la plupart des assaillants de ces dernières semaines n’étaient pas directement affiliés au Hamas, l’incitation par le groupe terroriste sur le lieu saint de Jérusalem devenait de plus en plus efficace.

Alors que le Hamas n’a pas assumé la responsabilité de la plupart des attaques depuis le 22 mars qui ont fait 19 morts en Israël et en Cisjordanie, le chef du groupe terroriste de Gaza, le chef de Gaza, Yahya Sinwar, a appelé à plusieurs reprises les Palestiniens à attaquer les Israéliens et le groupe a publiquement félicité les auteurs, encourager davantage d’attaques.

Des Palestiniens scandent des slogans et agitent des drapeaux du Hamas après la prière du vendredi à la mosquée Al-Aqsa pendant le mois sacré musulman du Ramadan, quelques heures après que la police israélienne a affronté des manifestants dans l’enceinte du mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 avril 2022. (AP Photo/Mahmoud ilean)

Les deux hommes soupçonnés d’avoir tué trois hommes dans un saccage à la hache et au couteau jeudi à Elad pourraient avoir été inspirés par un discours de Sinwar exhortant les Palestiniens et les Arabes israéliens à commettre des attentats terroristes, a rapporté le quotidien Haaretz, citant une source de sécurité anonyme.

Dans le sillage de l’attaque, le Hamas l’a qualifiée d'”opération héroïque” en réponse aux Israéliens juifs qui se sont rendus jeudi sur le site sacré du mont du Temple.

Dans un discours la semaine dernière, Sinwar avait menacé de conséquences violentes si les Israéliens continuaient à visiter le site, où, selon le statu quo, les Juifs peuvent visiter mais pas prier.

Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinwar, s’exprime lors d’une réunion dans la ville de Gaza, le 30 avril 2022. (Mahmud Hams/AFP)

Il a également exhorté les Palestiniens à frapper les Israéliens avec tout ce qu’ils avaient, y compris des haches. « Que tous ceux qui ont un fusil le préparent. Et si vous n’avez pas de fusil, préparez votre couperet ou une hache ou un couteau », a déclaré Sinwar.

Les Palestiniens et les forces israéliennes se sont affrontés à plusieurs reprises sur le mont du Temple au cours des dernières semaines. La violence a fait écho à des scènes de l’année dernière lorsque des émeutes sur le site ont contribué à déclencher une guerre de 11 jours en mai entre Israël et des groupes terroristes basés à Gaza dirigés par le Hamas.

Depuis la guerre de l’année dernière, le Hamas, qui cherche à détruire Israël, a menacé de tirer des roquettes sur Israël s’il violait les « lignes rouges » de l’organisation à Jérusalem.

Alors le Hamas menacé samedi de recommencer à commettre des attentats-suicides et de « brûler » des villes israéliennes si Jérusalem reprend sa politique d’assassinats ciblés de hauts responsables du terrorisme, dont Sinwar.

Vous êtes un lecteur dévoué

C’est pourquoi nous avons lancé le Times of Israel il y a dix ans – pour fournir aux lecteurs avertis comme vous une couverture incontournable d’Israël et du monde juif.

Alors maintenant, nous avons une demande. Contrairement à d’autres médias, nous n’avons pas mis en place de paywall. Mais comme le journalisme que nous faisons est coûteux, nous invitons les lecteurs pour qui le Times of Israel est devenu important à soutenir notre travail en rejoignant La communauté du Times of Israel.

Pour seulement 6 $ par mois, vous pouvez aider à soutenir notre journalisme de qualité tout en profitant du Times of Israel SANS PUBLICITÉainsi que l’accès Contenu exclusif disponible uniquement pour les membres de la communauté Times of Israel.

Merci,
David Horovitz, rédacteur en chef fondateur du Times of Israel

Rejoignez notre communauté

Rejoignez notre communauté

Déjà membre? Connectez-vous pour ne plus voir ceci

Leave a Reply

Your email address will not be published.