Technology

Découvrez Logseq, un système de gestion des connaissances open source qui “stocke les données comme un cerveau”

Nous sommes ravis de ramener Transform 2022 en personne le 19 juillet et virtuellement du 20 au 28 juillet. Rejoignez les leaders de l’IA et des données pour des discussions approfondies et des opportunités de réseautage passionnantes. Inscrivez-vous aujourd’hui!


laisse le Newsletter OSS Enterprise guidez votre parcours open source ! Inscrivez-vous ici.

La connaissance, comme le dit le vieil adage, c’est le pouvoir. Mais lorsque ces connaissances sont réparties dans des référentiels tentaculaires et fragmentés, il peut être difficile, même pour l’individu le plus organisé, de relier les points et de donner un sens à tout cela.

C’est quelque chose que la startup naissante logseq se propose de résoudre, avec une approche axée sur la confidentialité base de connaissances open source qui aide les particuliers et les entreprises à combiner toutes leurs notes, recherches, annotations PDF disparates, etc., dans un système interconnecté pour stocker et récupérer des informations.

Avec la prise en charge des langages de balisage tels que Réduction et Emacs’ Mode organisationLogseq permet aux utilisateurs de créer des tâches, de gérer et de stocker des notes ou des listes de tâches, d’intégrer des pages, d’annoter des PDF et de créer des liens entre toutes les informations qu’ils contiennent, afin de créer une libre circulation des informations.

Connecter des idées dans Logseq

Logseq entre dans un espace qui comprend des titulaires tels que errer, obsidienne, Mousseet Athènes, bien qu’en réalité, il cherche à supplanter les anciens systèmes de gestion des connaissances qui sont conçus de manière « skeuomorphique » pour imiter les systèmes linéaires construits autour de pages, de fichiers et de dossiers. En effet, Logseq est conceptuellement plus proche de quelque chose comme un wiki mondial qui stocke des données “comme un cerveau humain” – un graphe de nœuds composé d’une myriade de concepts interconnectés. Il prend également en charge les visualisations basées sur une base de données graphique, permettant aux utilisateurs d’exprimer des tâches et des sous-tâches particulières sur un graphique qui montre leur interconnexion.

Pour faire passer les choses au niveau supérieur, Logseq a révélé aujourd’hui qu’il avait levé 4,1 millions de dollars en financement de démarrage auprès d’un grand nombre de bailleurs de fonds notables, y compris les PDG et fondateurs d’entreprises telles que Stripe, Shopify et Quora.

Logseq en action

Logseq, auquel les utilisateurs peuvent déjà accéder via un application de bureau ou natif Application iPad/iOS, peut être utilisé pour écrire et connecter à peu près n’importe quel type de note textuelle. Par exemple, il peut améliorer la prise de notes pour les réunions de projet, grâce à des liens bidirectionnels et des bases de données graphiques au-dessus de simples fichiers Markdown – cela peut aider tout participant à revoir les conversations et les notes précédentes et à utiliser des filtres pour sélectionner des sujets pertinents pour la réunion.

En outre, Logseq se présente comme “local d’abord”, ce qui signifie qu’il prend en charge le stockage d’informations dans des fichiers texte Markdown sur les machines locales des utilisateurs, ce qui leur donne un accès complet et sans entrave à toutes leurs informations. Et parce qu’il prend en charge Markdown et Org-mode out-the-box, cela signifie qu’il est interopérable avec d’autres plates-formes et systèmes.

Un autre cas d’utilisation potentiel réside dans l’annotation PDF, avec Logseq permettant aux utilisateurs de mettre en surbrillance un morceau de texte sur le document et d’écrire des notes associées à ces surlignages.

Annoter des PDF avec Logseq

Alors, qui est exactement l’utilisateur final prévu avec Logseq ? N’importe qui et tout le monde, selon le cofondateur et PDG de Logseq, Tienson Qin.

“Les chercheurs individuels et les consommateurs à la maison comptent déjà sur Logseq pour stocker des bases de connaissances complexes et des CRM personnels”, a déclaré Qin à VentureBeat. “Les PME et les équipes d’entreprise utilisent Logseq pour stocker des notes pour les équipes de manière à établir des relations profondément interconnectées pour donner un contexte plus rapide aux nouvelles recrues, une gestion plus pratique des données et conserver des journaux plus détaillés de leurs processus de pensée mentale collective.”

L’histoire jusqu’ici

Qin and Co. a créé Logseq en tant que « projet passion » open source au début de 2020, bien qu’il n’existe en tant qu’entreprise formelle que depuis un an. Mais au cours des mois qui ont suivi, la société a attiré une base d’utilisateurs croissante qui comprend des développeurs, des chercheurs et des universitaires d’une multitude d’organisations de premier plan telles que Google, Meta, MIT et Stanford.

“C’est une excellente plate-forme pour les chercheurs et les universitaires qui cataloguent de nombreuses informations, à la fois en groupe et par eux-mêmes”, a déclaré Qin à VentureBeat. « Logseq est utilisé par les équipes des entreprises qui ont besoin de mieux stocker les informations dans des structures interconnectées. Le produit de Logseq est conçu pour être si incroyablement facile à utiliser que même les jeunes enfants peuvent le prendre et commencer à explorer. »

En ce qui concerne la façon dont Logseq prévoit de gagner de l’argent au-delà de son existant approche basée sur les donsla société a l’intention de consacrer au moins une partie de son investissement initial à l’embauche et au développement de produits, ce qui se traduit par des fonctionnalités haut de gamme pour les particuliers et les entreprises.

“Nous explorons un plan “pro” Logseq pour les particuliers qui comprendrait une synchronisation cryptée de bout en bout, la publication, un assistant IA et la collaboration, ainsi que le potentiel de plans d’entreprise”, a expliqué Qin. “Mais, d’abord, nous nous concentrons sur une croissance rapide en permettant une collaboration open source et généralisée.”

En effet, c’est cette fondation open source qui pourrait bien mettre en place l’entreprise car elle construit un produit commercial, en particulier dans les secteurs où la propriété et le contrôle des données sont une priorité absolue.

“Parce qu’il est open-source et donne la priorité à la confidentialité, nous avons une vaste base d’utilisateurs dont nous ne suivons pas activement les identités, ce qui accélère également les contrôles de conformité”, a déclaré Qin.

De plus, le fait que Logseq soit un projet communautaire signifie que les contributeurs du monde entier peuvent ajouter (ou demander) leurs propres fonctionnalités. Qin a déclaré qu’au cours des trois derniers mois seulement, la communauté Logseq a créé plus de 80 plugins pour prendre en charge les intégrations avec les calendriers, les applications de traitement du langage naturel (NLP) et même À lire.

Dans les semaines à venir, Logseq se prépare à lancer des fonctionnalités pour mieux prendre en charge la collaboration en temps réel, permettant aux équipes de modifier simultanément des notes sur leurs graphiques de connaissances Logseq, un peu comme Google Docs.

“Logseq est excellent pour aider les équipes à travailler ensemble sur des ensembles de données – c’est encore mieux pour permettre à plusieurs équipes de travailler sur le même ensemble de données”, a noté Qin. “C’est parce que les idées et les informations contenues dans cet ensemble de données deviennent naturellement connectées dans un graphique bidirectionnel, ce qui signifie que l’organisation ne se limite pas aux fichiers et dossiers, mais plutôt logiquement, comme un cerveau fonctionne, pour faire avancer la recherche.”

Le cycle de financement de démarrage de Logseq comprenait des investissements du PDG de Stripe, Patrick Collison; Tobias Lütke, fondateur de Shopify ; l’ancien PDG de GitHub, Nat Friedman ; le fondateur de Quora, Charlie Cheever ; le célèbre développeur de logiciels Dave Winer ; Andreessen Horowitz est partenaire de Sriram Krishnan ; Entreprises artisanales ; Partenaires matriciels ; et Day One Ventures.

La mission de VentureBeat est d’être une place publique numérique permettant aux décideurs techniques d’acquérir des connaissances sur la technologie d’entreprise transformatrice et d’effectuer des transactions. En savoir plus sur l’adhésion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.